NOTRE HISTOIRE


Notre mission est d’aider à bâtir une société ouverte où les enfants handicapés et à besoins spécifiques sont acceptés, intégrés et soutenus, et ont une famille qui les aime et les aide à développer leurs capacités intellectuelles, sociales, physiques et émotionnelles.


Notre objectif est de veiller à ce qu’aucun enfant ayant des parents en vie ou des aidants familiaux ne se retrouve dans un orphelinat ou un foyer pour enfants. Nos efforts visent à éviter l’abandon d’enfants handicapés et à besoins spécifiques, et leur placement dans des institutions d’État soit à la naissance, soit en bas âge, faute de soutien de la part du gouvernement ou des ONG. En raison du fait que l’Union soviétique voulait se présenter comme une nation de personnes saines, ceux souffrant de handicaps étaient maintenus à l’écart de la société et cachés derrière des portes closes et des murs infranchissables. La fondation a pour objectif d’inverser le cours de cet effroyable héritage et de changer la façon dont les gens perçoivent le handicap en Russie, afin d’améliorer l’intégration sociale de ces enfants handicapés.

 

Selon le ministre du Travail et de la Protection Sociale de la Fédération de Russie, plus de 18 000 enfants handicapés et à besoins spécifiques vivent actuellement dans des centres de soin en Russie. Dans la plupart de ces établissements, le niveau des soins est médiocre. Nombre d’enfants sont victimes d’abus, de négligences, et vivent dans une profonde détresse. Le personnel n’est pas formé à s’occuper d’enfants présentant des troubles tels que le trouble du spectre de l’autisme, le syndrome de Down, la paralysie cérébrale et les troubles du développement, qui entraînent souvent des morts accidentelles et qui risquent de nuire de façon permanente au développement de ces enfants. Indépendamment de ses aptitudes, tout enfant séjournant en institution durant une période prolongée est affecté négativement et de façon durable. Les préjudices que peuvent causer sur les enfants les soins en institution ont été largement documentés depuis le début du 20e siècle.

 

La plupart des enfants vivant dans ce que l’on appelle des orphelinats ou des foyers pour enfants en Russie ne sont en réalité pas orphelins. Plus de 70 % des enfants placés en centre de soin ont encore un ou deux parents en vie, et 30 % des enfants ont été placés en maison de soin à la demande de parents ayant besoin de services sociaux (à savoir, des parents qui n’ont pas été privés de leurs droits parentaux) – ces parents demeurent les tuteurs légaux de leur enfant handicapé mais ne lui rendent même pas visite. La pauvreté et l’exclusion constituent deux des principales raisons pour lesquelles ces enfants ne peuvent pas vivre chez eux.

 

L’importance fondamentale de la famille pour les enfants est reconnue dans la Convention relative aux droits de l'enfant (CDE) des Nations Unies. Naked Heart France s’efforce de combattre le stigmate du handicap, afin qu’aucun parent ne se sente forcé d’abandonner un enfant handicapé. Et nous travaillons avec des familles qui ont pris la décision à la fois difficile et courageuse de garder leur enfant handicapé à la maison, afin de lui offrir un accès libre à toute une gamme de services et le soutien de spécialistes qui connaissent bien les meilleures méthodes et les technologies modernes utilisées à l’échelle internationale.